L'homme de Lewis

Traduction JEAN-RENE DASTUGUE  - Langue d'origine : ANGLAIS (ECOSSE)

À propos

Sur l'île de Lewis, on découvre un cadavre, miraculeusement préservé dans une tourbière. Les analyses ADN relient le corps à Tormod Macdonald, le père de l'amour de jeunesse de Fin Macleod. Au rythme des fulgurances qui traversent l'esprit malade de Tormod, atteint de démence sénile, le passé ressurgit, douloureux, dramatique, et dévoile le sort que la société écossaise a réservé pendant des décennies aux « homers » : ces enfants orphelins que l'Église catholique envoyait sur les îles Hébrides.



Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9782812622434

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    368 Pages

  • Longueur

    20.4 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    440 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Peter May

Écrivain écossais, installé depuis une dizaine d'années dans le Sud de la France, Peter May a été journaliste avant de devenir l'un des plus brillants et prolifiques scénaristes de la télévision écossaise. Il se consacre désormais à l'écriture de ses romans, publiés en France aux éditions du Rouergue.
Sa “série chinoise” contient Meurtres à Pékin (2005 ; Babel noir n° 9), Le Quatrième Sacrifice (2006 ; Babel noir n° 15), Les Disparues de Shanghai (2006 ; Babel noir n° 19), Cadavres chinois à Houston (2007 ; Babel noir n° 26), Jeux mortels à Pékin (2007 ; Babel noir n° 34), L'Éventreur de Pékin (2008 ; Babel noir n° 44). La “trilogie de Lewis” est composée de L'Île des chasseurs d'oiseaux (2009 ; Babel noir n° 51), L'Homme de Lewis (2011) et Le Braconnier du lac perdu (2012).

empty