L'ordinaire, pièce en sept morceaux ; entretien avec Evelyne Ertel

À propos

Ils sont onze à bord du jet privé qui s'écrase dans les neiges éternelles de la cordillère des Andes. Que restet- il ? Une carlingue déchiquetée et huit survivants - les dirigeants d'une multinationale, accompagnés de leurs femme, maîtresse, secrétaire et fille.
Mais leur nombre se réduit inexorablement au fi l des quarante-deux jours où ces êtres, arrachés à leur milieu, sont confrontés à la souffrance, à l'amour, à la peur, à la mort, au choix des gestes de survie - se manger.
En reprenant le fait divers de 1972 inscrit dans la mémoire collective, Michel Vinaver bouscule quelques certitudes quant à la frontière entre civilisation et sauvagerie dans le comportement humain.
Ecrite en 1981, L'Ordinaire entre en 2009 au répertoire de la Comédie-Française dans une mise en scène de Michel Vinaver et Gilone Brun. Un entretien avec Evelyne Ertel proposé en postface vient questionner et éclairer l'approche de l'auteur quant au passage à la scène de son écriture théâtrale.



Rayons : Littérature générale > Théâtre

  • EAN

    9782742780365

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    252 Pages

  • Longueur

    17.6 cm

  • Largeur

    11 cm

Michel Vinaver

Né en 1927 à Paris. Il est d'abord romancier avec Lataume et L'Objecteur publié en 1950 et 1951 chez Gallimard. Entre 1953 et 1980, il est cadre supérieur, puis directeur général de Gillette. Il mènera son activité de cadre et celle d'écrivain de front. Sa première pièce, Les Coréens, est créée en 1956 par Roger Planchon. D'autres pièces – Par-dessus bord, La Demande d'emploi, Les Travaux et les Jours, 11 septembre 2001 – et d'autres grands metteurs en scène (Antoine Vitez, Jacques Lassalle, Alain Françon...) suivront. Il a également adapté de nombreux auteurs classiques ou contemporains : Sophocle, Euripide, Shakespeare, Dekker, Gorki, Erdman ou encore Botho Strauss. De 1982 à 1991, il est professeur dans les départements d'études théâtrales de Paris III puis Paris VIII. En 2012, il publie sa correspondance avec Albert Camus, des lettres échangées entre 1946 et 1957 sur le thème de l'engagement.

empty