Theatre complet 7 : le dernier sursaut - king - la fete du cordonnier

À propos


le dernier sursaut : emotion à la comédie-française.
un film américain donne des circonstances de la mort de molière une version aussi scandaleuse que fantaisiste. laissera-t-on faire ? impromptu écrit sur commande d'antoine vitez, administrateur de la comédie-française, pour célébrer l'anniversaire de la naissance du grand ancêtre de la maison. king : 1889. un jour que, voyageur de commerce, king
c. gillette fait la tournée de ses clients en pennsylvanie, il a l'intuition, fulgurante, d'une nouvelle organisation du monde une fois que sera supprimée la cause de tous les maux accablant l'humanité : la concurrence.
six ans après, il est saisi d'une autre vision, tout aussi novatrice celle â°d'un rasoir à lames jetables. la fête du cordonnier, d'après dekker : " michel vinaver pouvait nous offrir une traduction fidèle de l'oeuvre élisabéthaine de dekker the shoemaker's holiday. je pense avoir obéi à l'une des obligations (ou des devoirs) de mon métier en provoquant l'auteur des coréens à écrire une oeuvre qui fût sienne.
cette re-création des sujets, cet emprunt, ce vol - ce viol si l'on veut -, n'est-ce pas là l'une des nécessités auxquelles est heureusement contraint l'art du théâtre ?" jean vilar.



Rayons : Littérature générale > Théâtre

  • EAN

    9782742754205

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    270 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    2.1 cm

  • Poids

    360 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Michel Vinaver

Né en 1927 à Paris. Il est d'abord romancier avec Lataume et L'Objecteur publié en 1950 et 1951 chez Gallimard. Entre 1953 et 1980, il est cadre supérieur, puis directeur général de Gillette. Il mènera son activité de cadre et celle d'écrivain de front. Sa première pièce, Les Coréens, est créée en 1956 par Roger Planchon. D'autres pièces – Par-dessus bord, La Demande d'emploi, Les Travaux et les Jours, 11 septembre 2001 – et d'autres grands metteurs en scène (Antoine Vitez, Jacques Lassalle, Alain Françon...) suivront. Il a également adapté de nombreux auteurs classiques ou contemporains : Sophocle, Euripide, Shakespeare, Dekker, Gorki, Erdman ou encore Botho Strauss. De 1982 à 1991, il est professeur dans les départements d'études théâtrales de Paris III puis Paris VIII. En 2012, il publie sa correspondance avec Albert Camus, des lettres échangées entre 1946 et 1957 sur le thème de l'engagement.

empty