Theatre complet 1 - les coreens - les huissiers

À propos

Les Coréens Après un bombardement où tout paraît s'être défait, où il ne reste plus rien que quelques bruits, quelques gestes, et des décombres, une vie se ranime.

Tandis que le village coréen revient à lui - mais il n'est plus le même - cinq soldats blancs patrouillent dans les broussailles environnantes. Au départ de leur mission ils étaient six. L'un d'eux, Belair, est manquant. Wen-Ta, une petite fille du village qui cherche son frère, tombe sur le militaire français blessé.





Les Huissiers Les gouvernants. Et ceux qui font entrer et sortir leurs visiteurs. Parmi les leaders politiques, Paidoux, ministre de la Défense nationale. Trompant la vigilance des huissiers, Mme Aiguedon, épouse d'un militant communiste enlevé par les parachutistes, parvient à s'introduire dans son bureau. La pièce se situe au plus fort de ce qu'on n'appelait pas encore la guerre d'Algérie, et la IVe République ne savait pas qu'elle vivait ses derniers instants.



Rayons : Littérature générale > Théâtre

  • EAN

    9782742746170

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    353 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    450 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Michel Vinaver

Né en 1927 à Paris. Il est d'abord romancier avec Lataume et L'Objecteur publié en 1950 et 1951 chez Gallimard. Entre 1953 et 1980, il est cadre supérieur, puis directeur général de Gillette. Il mènera son activité de cadre et celle d'écrivain de front. Sa première pièce, Les Coréens, est créée en 1956 par Roger Planchon. D'autres pièces – Par-dessus bord, La Demande d'emploi, Les Travaux et les Jours, 11 septembre 2001 – et d'autres grands metteurs en scène (Antoine Vitez, Jacques Lassalle, Alain Françon...) suivront. Il a également adapté de nombreux auteurs classiques ou contemporains : Sophocle, Euripide, Shakespeare, Dekker, Gorki, Erdman ou encore Botho Strauss. De 1982 à 1991, il est professeur dans les départements d'études théâtrales de Paris III puis Paris VIII. En 2012, il publie sa correspondance avec Albert Camus, des lettres échangées entre 1946 et 1957 sur le thème de l'engagement.

empty